Le guide de votre bien-être à domicile

Cuisine sans graisse

Actualités

Barbecue : une autre façon de cuisiner sans graisses

L’été demeure la saison des barbecues. Mais pour ceux qui font attention à leur taux de cholestérol, ce moment de convivialité et de partage peut très vite devenir un cauchemar. Pour vous rassurer, cet article vous donne un aperçu des idées reçues concernant les barbecues et vous propose quelques astuces pratiques.

Barbecue : risques de cancer ?

Des études portant sur les origines des cancers ont démontré que la cuisson à haute température a un effet néfaste sur les viandes. En effet, les viandes carbonisées contiennent des aminés hétérocycliques, des composés chimiques cancérigènes spécifiques des aliments contenant des gras saturés. Mais il n’y a aucun risque pour les grillades de fruits et légumes.

Puis, le fait de laisser brûler le gras des viandes produits des hydrocarbures polyaromatiques, des cancérigènes qui agissent sur le long terme. Il est donc important de veiller à ce que les fumées et les flammes qui en découlent n’atteignent pas les autres aliments posés sur le gril.

Pour rassurer les adeptes de barbecue, voici quelques règles de base : les volailles et les poissons sont des viandes maigres. En les utilisant, vous êtes sûr de réduire le taux de mauvaises graisses ; veillez à ôter au préalable le surplus de gras sur les coupes de viande et n’ajoutez plus de matières grasses durant les temps passés sur la braise ; le feu doux permet de bien cuire l’aliment et évite la carbonisation ; il existe d’autres modes de cuisson telles la papillote et la plancha qui ont prouvé leur efficacité tant sur le goût que sur le degré de cuisson des aliments ; le fait de retourner les pièces de viande avec des pinces réduit l’écoulement des jus ; enfin, les viandes marinées et bien essorées sont beaucoup plus résistantes au chaleur et leurs goûts sont plus développés.