Le guide de votre bien-être à domicile

Cuisine sans graisse

Le silicone : nouvel allié de la cuisine sans graisse

cuisson vapeur

© Jacob VanHouten - iStockphoto

Voilà maintenant une dizaine d’années que les ustensiles de cuisine en silicone envahissent les rayons des supermarchés et autres boutiques spécialisées. Faciles à utiliser, faciles à nettoyer, ils séduisent les consommateurs pressés autant, que ceux qui font attention à leur consommation de graisses.
  1. Les moules en silicone, pratique et sans graisse
  2. Les plaques de cuisson en silicone
  3. Les cocottes en silicone

Les moules en silicone, pratique et sans graisse

Fini les moules en métal qu’il fallait beurrer en espérant ne pas avoir à décoller un gâteau à la pointe du couteau et de gratter les résidus de pâte, pendant de longues minutes au moment de la vaisselle. Avec les moules en silicone, pas besoin de matières grasses et le démoulage se fait en un tour de main. Il suffit d’une petite pression ou d’une simple torsion sur le moule mou en silicone pour faire éclore la préparation culinaire. Pour le plaisir des grands et des petits, les moules en silicone se déclinent sous toutes les formes : en étoile, en forme de baba, suivant les empreintes des madeleines ou encore des cannelés. On trouve des moules à cake, des moules ronds… Et pour ceux qui craignent de tout renverser au moment d’enfourner la plaque alvéolée en silicone, les modèles les plus perfectionnés sont partiellement rigidifiés pour garantir une tenue sans risque. Les moules supportent des températures très élevées et peuvent être utilisés aussi bien au four traditionnel qu’au micro-onde.

Les plaques de cuisson en silicone

Pour les grands consommateurs de papier sulfurisé, qui dépensent beaucoup d’argent dans les rouleaux de feuilles de cuisson, un investissement à moyen terme est intéressant : la plaque de cuisson en silicone. Les plaques de cuisson en silicone ont également l’avantage d’être multi-usages : tantôt elles servent donc à la cuisson sans graisses, tantôt elles deviennent un plan de travail, pour finalement surprendre les invités, en se transformant en plateau de service. Naturellement anti-adhérentes, elles limitent les risques d’accident en cuisine. On peut ainsi y étaler des pâtes à pain, des pâtes à pizza ou encore des biscuits et directement enfourner le tout. Cet outil réduit donc le nombre d’ustensiles à laver après une séance de pâtisserie à la maison. Le silicone supporte sans problème des températures élevées, jusqu’à 220 °C. La matière est très résistante.

Les cocottes en silicone

La vague du support souple et antiadhésif s’est emparé de toute la batterie de cuisine : même les cocottes se sont mises au silicone ! L’avantage du matériau sous cette forme, est de pouvoir cuire une préparation sans graisses au four ou au micro-onde puis de placer le tout au réfrigérateur ou au congélateur sans avoir à changer de récipient. Le silicone résiste aussi bien à des températures supérieures à 200°C qu’à des températures avoisinant les -40°C. Pour le rangement et le lavage, tout est simple : il est possible de passer la cocotte au lave-vaisselle, même si en général un filet d’eau suffit, puisque le matériau n’adhère pas.